Les différents cycles de fonctionnement des groupes bulbes

Les turbines de l’usine peuvent fonctionner selon deux cycles d'exploitation : le simple ou le double effet. Le choix de fonctionnement se fait en fonction de la hauteur d'eau disponible, et en fonction des prévisions du marnage, qui peut varier. La combinaison de ces deux facteurs permet d'adapter l'exploitation de l'usine, et ainsi tirer le maximum d'énergie possible du phénomène des marées : le rendement sera optimal.

 

Cycle simple effet

Le cycle simple effet consiste à exploiter l'usine en fonction du cycle naturel des marées. C'est l'utilisation la plus fréquente de l'usine : ce cycle est utilisé dans 70% des cas, soit environ 3 semaines par mois .

A marée montante, lors de ce cycle, les vannes sont ouvertes et le bassin se remplit jusqu'à atteindre son plus haut niveau : à ce moment là les vannes se referment.
Il faut ensuite attendre que le niveau de la mer ait suffisamment baissé, pour avoir la plus grande hauteur de chute possible.
Les groupes bulbes peuvent aussi permettre de remonter artificiellement le niveau de l'eau par pompage afin d'élever le niveau du bassin au-dessus du maximum atteint par la marée. Cela permet d'éviter la phase d'attente, mais cette opération consomme de l'énergie électrique au lieu d'en produire, et n'est rentable qu'en heures creuses : la nuit par exemple.

Les différentes étapes.


Remplissage : Ouverture des vannes, le bassin se remplit grâce à la marée montante.

Pompage ou Attente : Le niveau du bassin peut être élevé par l'action des pompes, de façon artificielle : c'est le pompage.
Ces pompes ne sont utilisées qu'en heures creuses, car ce n'est pas rentable, et de l'énergie électrique est consommée.

Turbinage : Démarage des groupes en turbinage direct. Le pompage permet une chute plus importante, donc un gain d'énergie.

 

 

 
 
Schéma de fonctionnement à marée montante. 
 

 

 

Schéma de fonctionnement à marée descendante. 

 

 

 

 

Cycle double effet

Le cycle de fonctionnement double effet quant à lui est utilisé pour les fortes marées lorsque le marnage dépasse les douze mètres, ce qui se produit environ une semaine par mois. Durant ce cycle, le turbinage se fait dans les deux sens : à marée montante et descendante.

Le rendement de l'usine reste tout de même plus important dans la phase marée basse, c'est à dire dans le sens Bassin-Mer. La production est environ 225% plus importante.

A marée basse, le fonctionnement est identique au cycle simple effet : l'eau stockée dans le bassin va se déverser dans la mer et va entraîner la turbine.
A marée haute, la particularité des groupes bulbes, leur possibilité de tourner en sens inverse, est enfin utilisée. En effet, une fois que le bassin a atteint son plus bas niveau et la mer son niveau optimal, les vannes sont ouvertes : le bassin se remplit et la hauteur de chute importante permet de générer de l'énergie.
Enfin, tout comme dans le cycle simple effet, le pompage peut être activé pour augmenter le niveau du bassin.

 

 

 

 

26 votes. Moyenne 3.46 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site