Le coeur de l'usine marémotrice : les groupes bulbes .

Un groupe bulbe est constitué d'une turbine axiale entraînant directement un alternateur fonctionnant à l'intérieur d'un carter étanche profilé en forme de bulbe. Toutes ces parties du groupe bulbe sont immergées dans une galerie, comme on peut le voir sur la photographie du bas de la page. Cette disposition est adapté à tous les types de situations : aux très basses chutes, aux grands marnages, et aux gros débits.
De plus, l'alternateur étant installé dans le circuit hydraulique, cela signifie qu'il n'y a pas besoin de construire un batiment en plus pour "loger" cet alternateur. La construction est donc monobloc.
La roue, axiale, est constituée par une hélice à pales mobiles.
L'alternateur, de dimensions réduites, est disposé en amont de la roue. L'alternateur tourne dans l'air pressurisé.

Hermétiquement protégé, l'ensemble du groupe électromécanique peut être intégralement immergé dans le conduit hydraulique. Les pales des turbines peuvent changer d'orientation suivant le sens du courant. Les mensurations de chacun des 24 groupes bulbes de la Rance sont impressionnantes : 5,3 mètres de diamètre, 470 tonnes pour une puissance unitaire de 10 MW.


 

On peut se rendre compte sur cette photographie de la taille impressionnante d'un bulbe à l'échelle humaine.

 

 

 

 

On distingue sur cette coupe :

 

- En rouge : l'alternateur et le cône turbine.

- En bleu : le distributeur avant .

- En vert : le distributeur conique et le cercle de vannage .

 

 

Cercle de vannage, commandant le distributeur conique. 

33 votes. Moyenne 2.73 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site